Le Linuxien
Déplacement de serveur [Story Time]

Bonjour, depuis le début de semaine du côté de mon taff, je suis en déplacement de serveur et quelques autres équipements réseau. Je vais juste balancer ce que j’ai fait et éventuellement mon cheminement de penser.

Premièrement prévoir un plan d’attaque, avec schématisation du réseau actuel (savoir qui va ou, qui est connecté à qui). Première difficulté est de comprendre que la salle de base où sont placé les équipements actuellement sont connecté et atterrissent dans la future salle où ils vont finir. Après que cela est compris cela deviens plus simple.

Dans la suite, préparation du câblage, et du matériel (intégration baie)donc des rails à installer. La seule difficulté à ce niveau et de prévoir des longueurs de câble suffisantes selon les distances à parcourir et prévoir aussi que les câbles ne soient pas trop court quand celui si sera complètement coulissé hors de son rack.

Il faut par la suite étiqueté tous les câbles afin de les retrouver et de pouvoir tout recâbler la prochaine fois ou même cas exceptionnel : l’équipement serai mort.(l’étiqueteuse à chauffer aujourd’hui)

source

On rebranche tout, on redémarre serveurs et équipements et en dernier lieu, on vérifie que tous les services fonctionnent avant de remettre en place ces outils dans le réseau actuelle (souvent dans une utilisation principale).

source

On a terminé pour cette story time n’hésiter pas à préciser si vous apprécier ce genre d’article si vous souhaitez en savoir plus ou en avoir d’autre. Je précise aussi que les photos viennent du net, je n’en ai pas pris sur place pour des raisons de confidentialité et que je n’ai pas demandé d’accord a celle-ci.

Windows 11 a déjà des logiciels de “personnalisation”

Bonjour, aujourd’hui on va faire un retour sur Windows 11 avec les logiciels de personnalisation suite à un article de clubic, afin de voir si ceux ci sont vraiment utile et je vais chercher aussi d’autre logiciel qui pourrait être utile. Dans le même genre je vous ai parlé de ” Powertoys” une previews des fonctions qui sont développement chez Microsoft

On va commencer par un logiciel qui modifie la barre de tache, donc taskbar11 est un logiciel qui va vous permettre de modifier la barre de tache (surtout de la déplacer) et déplacer aussi les différents éléments sur celle-ci.

Start11 est un logiciel créé par la société Stardock assez connu dans la personnalisation. Ici le logiciel viens modifier le bouton démarrer et son menu avec plusieurs style plus ou moin ancien. encore une fois la barre de tache peu etre modifier pour lui donner une apparence plus ou moins stylés. le seul soucis c’est que celui-ci est payant: a partir de 6,99€ .

Le seul que je vais utiliser c’est elevenclock un logiciel qui permet d’afficher l’heure sur vos écrans supplémentaires. Une option qui avait disparu depuis windows 7.

Files: c’est la version de ce qu’aurait dû être l’explorateur de fichier et ce qui avais été présenté par Microsoft dans les vidéos de présentation du système. Les modifications majeures de cette version sont des onglets, différentes options repomper à Linux, des menus d’options simplifier.

lively wallpaper qui vous permet de donner plus d’effet à votre fond d’écran en autre vous pouvez sélectionner un GIF ou une vidéo afin d’en faire un fond d’écran ou sélectionner dans le panel proposer par le logiciel.

Je n’ai pas parlé de tous les logiciels présentés sur le site de clubic, car il peut y avoir redites, j’ai surtout pris les plus intéressants et ceux qui ne sont pas intégré au système (auto dark mode X entre autre) toujours pareil.je précise aussi que si vous avez déjà installé certain logiciel sur windows 10 il y a de forte chance qu’il fonctionne toujours sur le 11 (rainmeter).

Lilidog openbox sur une Debian

Bonjour, aujourd’hui on fait son tour sur distrowatch pour regarder les futurs systèmes qui vont être ajouté à la plateforme. Dans les futurs bac, nous avons lilidog, un système d’exploitation basé sur Debian, avec un environnement de bureau Openbox.

Sur cet environnement, qui est l’un des plus légers, on retrouve des accès rapides au logiciel grâce au clic droit. En arrière-plan, on voit des accès rapides avec des raccourcis et malgré tout on a quand même une barre de tache et 4 boutons en bas à gauche : les 3 premiers sont des accès rapides aux fenêtres, le plein écran, fenêtres superposés et abaissés toutes les fenêtres. Le dernier bouton permet d’accéder à un outil de modification du thème afin de modifier l’apparence de celui-ci.

Au niveau logiciel, on reste soft : firefox, thunderbird et quelques applications de base. En plus de cela vous avez un sous menu pour modifier les configurations ou encore un menu qui permet d’installer des logiciels, genre steam, qemu, libre office.

Pour télécharger et tester le système retrouve le sur sourceforge.

Trou de sécurité chez Windows

Bonjour, aujourd’hui on va parler d’un petit trou de sécurité chez windows 10 et 11, mais aussi les serveurs en version 2022. Cette faille permet à n’importe quel utilisateur de lancer une commande cmd en mode administrateur. Une faille énorme pour n’importe quel entreprise, car une simple prise demain a distance et un fichier véroler peux y être lancer

Pour les petits curieux qui souhaiterai tester la faille les infos ont été placer sur un github afin de tester et éventuellement bloquer les options du programme/script en amont via des GPO ou autre.

Le trio de news de retour

Bonjour aujourd’hui de nouveau 3 actualités plus ou moins fraiche afin de repartir sur une nouvelle semaine les poches pleines d’informations.

Tout d’abord commençons par un nouvel outil afin de sécuriser maison et compte créer par la marque Yubico en partenariat avec keyport.
Yubico est une entreprise qui fourni des clefs numériques : donc sont soit une clef USB fournie d’un lecteur biométrique (lecteur d’empreinte) ou une clef USB contenant une clef numérique d’authentification qui peut être mis en place afin de vérifier son identité.
Keyport quant à eux sont une entreprise qui propose des trousseaux de clef unie autour d’un axe.
La marque propose dans ces nouveautés le “Yubico key organizer” un trousseau de clef virtuel et réel unis. Cela se présente comme un couteau suisse où l’on vient sortir la clef dont on n’a besoin. En suppléments des clefs, vous pouvez aussi ajouter a votre “couteau suisse” quelques atouts supplémentaires comme un décapsuleur, un tournevis ou autre.

Vous souvenez vous de Winamp ? Ce vieux lecteur alternatif au lecteur de musique de windows ?

Il est de retour, il vient d’être racheter par une entreprise belge : Audiovalley et lance en version bêta de ce lecteur musical légendaire. Dans ce qui est prévu pour l’évolution de ce logiciel est simple : l’accès à votre contenu local évidemment, la possibilité d’accéder à une bibliothèque de musique libre (jamendo) et aussi le choix de nombreuses web radio (shoutcast).
Si vous souhaitez tester ce lecteur musical en avance vous avez la possibilité de vous inscrire en tant que bêta testeur à ce lien.

Enfin je vais vous parler de transferfile.io un site qui vous permet de partager des fichiers de moins de 32 go en ligne et sans avoir besoin de compte et sans limitation de téléchargement. Celui ci fonctionne via le protocole ipfs qui peut s’apparenter grossièrement au système torrent que l’on connait déjà, mais directement depuis le web, ce qui permet de crypter les données téléchargées et ne pas bloquer vos données à partager sur un serveur. Le site est pour le moment en version bêta est disponible qu’en anglais ou espagnol (ce qui n’empêche en rien).

Sur ceux bonne fin de week-end et amusez-vous bien.

Le cas OBS/Streamlabs

Bonjour, aujourd’hui on va se lancer dans une “analyse” du problème actuel, vous expliquer un peu ce qu’il s’est passé et éventuellement donnée mon avis.

Commençons par préciser ce que OBS est : c’est un logiciel de capture vidéo de votre écran afin de : soit enregistré ou diffusé en direct du contenu. Il est le logiciel le plus utiliser pour le moment par les “streamers”

Streamlabs OBS quant à lui est ce que l’on peut appeler plus ou moins un fork qui utilise la base de OBS et qui rajoute une surcouche de la part de l’entreprise Streamlabs.

OBS Studio
Streamlabs OBS

Comme on peut le voir on a très peu de changement sur l’aspect graphique et même sur le fond, tout est identique. Il n’y a qu’une surcouche afin d’ajouter des options tel que des scènes, des sons, l’accès direct au tchat et bien d’autres options dont la plupart sont devenu payante grâce un abonnement mensuel.

C’est donc comme cela que l’on peut voir les lacunes du logiciel libre, certes on partage des informations et on peut partir du projet ou prendre des éléments de celui-ci. Quand une entreprise s’approprie un projet libre, celui-ci a plus de mal à défendre son “bout de viande” que dans le cadre de deux copies non libre.(je vous mets l’article Wikipédia sur le logiciel libre)

Les ennuie entres ces deux, c’est que OBS n’as pas autorisé Streamlabs à utiliser leur nom pour ce logiciel (un peu copier, coller). Cela ne les a pas empêché de se servir du nom pour proposer leur logiciel ce qui prête à confusion, d’autant plus que le service client streamlabs et pas forcément réactifs ou pas aussi compétent ce qui amene OBS a recevoir des mails de Streamlabs. En suppléments, la plateforme à compliquer le désabonnement à son système de service supplémentaire selon certain témoignage.

Ils se sont mis encore plus dans la merde quand certaine entreprise ont remarqué que leurs sites ou autre a été intégralement copier, coller aussi.

Ils ont aussi récupéré les api utiliser pour streamdeck (le boitier de préfiguration d’assets et autres pour des lives) fourni par elgato afin d’en faire une application mobile.

Dernièrement, streamlabs c’est décider à enlever le nom OBS de leur logiciel en excusant auprès de OBS après 3-4 ans.

Pour conclure, on peut se dire que Streamlabs sont les opportunistes ultimes récupérer ce qu’ils peuvent afin de produire d’autre élément. Ici les victimes sont venues dénoncer sur les réseaux sociaux, mais pour le moment personnes n’a rien gagné à part la suppression du nom OBS. Dans un tribunal personne n’aurai pu gagner contre Streamlabs mis à part peut-être en déclarant le droit d’auteur dessus.
Quand l’actualité ne te donne rien à te mettre sous la dent.

Bonjour, comme vous avez pu le remarquer, ce week-end, je n’ai pas été active sur mon blog pour cause l’actualité numérique et en particularité linuxienne se fait très pauvre. Niveau activité personnel à part vous parler des derniers jeux sorti auquel je joue je n’ai pas plus de développement que sa. c’est pour cela que je vous sors un lot d’actualité diverse et pour tous les gouts.

On commence par l’actualité Microsoft avec la possibilité d’achat sur le Microsoft store d’un pc conçu pour les développeurs avec une version de développement de Windows. Cette machine contient des composants intéressants, car déjà elle a un processeur snapdragon 4 go de ram et 64 go de mémoire ce qui représente assez bien les composants qu’il est possible de retrouver sur des tablettes ou smartphones. Au niveau système d’exploitation rien n’est préciser, mais il est fort probable qu’elle soit proposer avec windows 11 et de nombreux outils développeurs (“un peu comme la version éducation”). Son nom : ECS Liva Mini Box QC710, vous la retrouverai sur le Microsoft store (” bientôt chez nous”) au prix de 219 $ (192€) un petit prix face aux générations surface déjà présent .

La suite se passe chez le géant Amazon, car il propose dès à présent des interrupteurs connectés. Ce produit existait déjà auparavant, mais les modèles ne venait pas d’Amazon directement, il était souvent comptabilité Alexa ou Google home, ici nous avons affaires à un vrai produit Amazon. Ici aussi, pour le moment il n’est disponible qu’aux États-Unis, mais avec la possibilité de l’importé, mais attention aux connectiques qui ne sont pas souvent les mêmes (les normes électriques ne sont pas les mêmes).au niveau objets connectés, grâce aux interrupteurs Amazon propose un élément supplémentaire quant à la mise en place d’une maison connectée. Le premier modèle est disponible à partir de 15,99 $, les modèles avec deux boutons ou un vas et viens montent jusqu’à 20 €.

En dernier point, on va parler quand même de jeux vidéo avec la société Quantic Dream qui est à l’origine de détroit: become human,heavy rain et d’autre jeu à choix multiple qui modifie l’histoire selon les choix effectuer. Des rumeurs racontent, qu’il souhaiterait avoir la possibilité de créer un jeu sur la licence star wars, sous le nom star wars éclipse. Celle-ci se passera sous la haute république, pendant l’épisode 1, mais rien de particulier préciser à ce niveau. La sortie du jeu n’est pas prévu avant 2022. Au vu du développement des personnages des possibilités que Quantic Dream peut utiliser et développer. D’après moi s’il reste sur le même type de jeu qu’auparavant, on aura le droit a soit un jedi du conseil ou plus à un grand dirigeant voir un chef de rébellion de l’alliance une place ou plus ou moins chaque décision est importante et peu etre en supplément une phase “risk” ou même de la micro-gestion afin de gérer la flotte de l’alliance (j’en suis moins sur pour ce dernier point). En tout cas, un jeu qui peut encore plus marqué que detroit.

Windows 11 SE qu’attendre de cette version ?

Bonjour, nous avons appris hier la future sortie de Windows 11 SE, une version un peu particulier prévu pour concurrencer les Chromebook.

C’est un peu plus que cela, car avec cette version Microsoft conçoit ce système pour les ordinateurs liés à l’éducation national, étant développé avec des groupes d’étudiants et enseignants le système va servir dans l’éducation. Les modifications de cette version sont minimes : les applications en plein écran pour éviter les distractions, un one drive connecté et avec un espace de stockage améliorer et une vérification des applications installés sur la machine.

Vous aurez aussi la possibilité d’accéder aux “logiciel” office, je mets des guillemets, car il n’est pas encore préciser si cela sera une version 365 spéciale éducation ou juste les versions web directement lancer depuis edge.

source

Pour l’occasion, Microsoft et les partenaires vont pouvoir vendre des pc avec windows 11 SE installés dessus et ne mettrons pas en place d’ISO ou de moyen de l’installé. Le seul pc proposer pour le moment est la surface spéciale édition en version 4 GO et 64 GO de stockage.

source

Pour ma conclusion, cela ressemble aux anciennes versions starter lancer précédemment a ceci près que ces versions était bien plus légère et pouvait se mettre en place sur des pc moins puissants, ici Microsoft n’a rien préciser là-dessus, d’autant plus que la config minimum est la même que celle de windows 10.je ne pense pas que l’on pourra concurrencer Chromebook avec cette version, car celui-ci est basé sur Linux et contient peu de surplus comme pourrait contenir Windows, donc c’est vraiment du light.

Plus d’applications sur votre Windows 11 !

Bonjour, aujourd’hui on retourne sur Windows, mais aussi sur Android, car j’ai entendu parler d’un logiciel qui permet l’installation d’application Android sur votre système windows 11 avant que cela soit proposer nativement.

Aux États-Unis, Amazon a mis en place sur le système de Microsoft sa plateforme Amazon app store afin de télécharger et installer les applications liées à la plateforme (à préciser qu’en passant preview insider version bêta et en le localisant en states vous pouvez aussi y accédez)

source

Pour nous Européen, une autre solution a été mise en place (enfin pour tout le monde quoi). La possibilité pour tout à chacun d’installer des applications Android via un petit logiciel proposer sur le Windows store.

WSAtools est une application du Microsoft store qui vous permet d’installer des applications Android via un fichier APK (une sorte de fichier exe pour Android) donc celui-ci déploie l’application et permet de le lancer nativement.

Pour l’installer, rien de bien compliquer, il suffit de rechercher WSAtools via le Microsoft store.

source

Ensuite, il faudra mettre en place le système adb (Android driver debug) l’application vous le proposera de l’installer directement derrière.

source

Après, c’est étapes effectuer et avoir récupéré une application au format APK il vous suffira de sélectionner via le logiciel l’application à installer puis le lancer.

source
source

Tout cela est bien et fonctionnel le seul petit hic pour le moment avec cette utilisation, ce sont les mises à jour, il vous faudra réinstaller l’application à chaque mis à jour de celle-ci ce n’est pas compliqué, mais un peu contraignant.

Potabli, l’OS multiplateforme open source

Bonjour, aujourd’hui petit tour sur distrowatch et aujourd’hui va découvrir un système open source nommé Potabli.

potabli est un système d’exploitation conçu pour être multiplateforme entre autre sur le site, nous pouvons découvrir une version desktop serveur et smartphone.

Le deuxième petit détail à savoir est qu’il a été conçu sur une autre base qu’Ubuntu et ses dérivés. D’après les documentations, il est basé sur illumos un fork de freeBSD, et des outils core NGS.

Les développeurs de ce système souhaitent entre autre réussir la ou BSD ne réussi pas forcément et mettre en place des systèmes innovant sur leur système déjà via un logiciel de gestion de paquet revu et la mise en place sur leur système de flatpak et appimage via celui-ci. Au niveau de l’affichage, Potabli fonctionne grâce à un serveur de bureau Xorg et de lumina, quant au gestionnaire de fichier insight est présent pour vous montrer cela.

Grâce à ce système, on assiste depuis quelque temps à une création : la ou les derniers OS qui sortent sont des copies plus ou moins cacher d’autres systèmes déjà existants ou l’on vient mettre un thème ou revoir l’aspect graphique du bureau. Ici nous avons la création d’un système où l’on vient adapter les outils d’on l’on a besoin quitte à en faire un “truc” un peu light, mais fonctionnel. Le challenge d’aller chercher un système utilisable sur smartphone comme sur pc est une complication de plus qui va j’espère leur permettre de repousser leur limite et non pas faire le minimum qui soit juste utilisable de chaque coter.

Pour le moment seul le projet desktop est présent en version BETA, mais leur blog a l’air bien fourni et donne de nombreuses nouvelles.