Le Linuxien
Votre Google Drive open source

Bonjour, aujourd’hui on va parler d’un nouveau projet dans le domaine du stockage de données : linshare. Ce site lié à un logiciel va vous permettre de mettre en œuvre une alternative à Google drive et la synchronisation des fichiers.

Ce nouvel acteur ne propose rien de nouveau, la possibilité d’upload et download tout type de fichier, un client lourd pour les ordinateurs afin de sauvegarder des dossiers ou synchroniser des fichiers déjà existants.

Le site peut aussi être utilisé simplement pour partager des fichiers, car l’inscription n’est pas obligatoire pour uploader et partager des fichiers.

Vous aurez aussi accès au log de ce qui se passe sur le compte afin de vérifier toutes les transactions effectuer.

Niveau pris une formule gratuite est proposé aux particuliers avec un stockage limité à 20 go. vous pourrez passer au deux options au-dessus une à 3 €/mois pour 250 GO de stockage et une à 10 €/mois pour 2 To de stockage. Une version pro et tout aussi accessible en commençant à 4 €/mois pour 2 tO.

Le client de synchronisation est encore en développement, mais vous pouvez dormir et déjà tester vos fonctionnalités web via le GitHub du projet qui propose des comptes de démo pour tester tout cela.

Clic ! La réunion de services en ligne

Bonjour, aujourd’hui, on va faire un tour sur le site clic ! Un site qui regroupe de nombreux outils en ligne, un peu comme on irait dans le panneau des applications google ou office 365 nous pouvons retrouver tous nos outils sur une seule page.

Clic ! C’est un peu un projet identique à Framasoft proposer une alternative au géant du numérique, dans la même veine, vous avez aussi piratebox ou vous installer les services directement les applications en local sur un serveur.

Nous avons tout d’abord les fonctionnalités texte et tableur, utiliser par une version web de Only Office : l’un des outils bureautiques alternatives à libre office qui ressemble un peu plus au produit Microsoft.

Pour les services en ligne de pense-bête de gestion de taches et de sondage, qui correspondent à Google keep/notes, to-do list et forms sont fournis par la fonctionnalité libre colibris. Ces outils sont un peu moins accessible et “user-friendly” que leur conçurent grand publique, mais rien de grave.

Ensuite de l’espace de stockage vous est fourni toujours avec colibris liés avec l’outil Only Office afin d’avoir un accès complet au fichier et les modifier à sa guise.

La plateforme vidéo est Peertube le conçurent français et décentralisé de YouTube qui fonctionne à merveille.

En dernier atout à cette plateforme le Yes wiki qui a permis entre autre de mettre en place la page où vous serez. Dans cet onglet, vous avez la possibilité d’utiliser Yes wiki afin d’en créer une page dans le sous domaine de colibris et ensuite vous aurez accès à un wiki pour partager vos infos faire un petit site ou autres.

Dans la plupart des applications présentes vous avez la possibilité de travailler collaborativement. C’est-à-dire de partager avec d’autre personne celui-ci et en plus dialoguer avec les personnes à qui vous l’avez partagé.

Pour conclure : enfin un site qui propose des multiservice utile comme les géants du GAFAM qui peut être mis en place dans des entreprises(petit easter egg: vous pouvez aussi modifier la pages d’accueil afin de modifier les images représentants les différents services la pages est-elle même faite en Yes wiki) .

Le cas OBS/Streamlabs

Bonjour, aujourd’hui on va se lancer dans une “analyse” du problème actuel, vous expliquer un peu ce qu’il s’est passé et éventuellement donnée mon avis.

Commençons par préciser ce que OBS est : c’est un logiciel de capture vidéo de votre écran afin de : soit enregistré ou diffusé en direct du contenu. Il est le logiciel le plus utiliser pour le moment par les “streamers”

Streamlabs OBS quant à lui est ce que l’on peut appeler plus ou moins un fork qui utilise la base de OBS et qui rajoute une surcouche de la part de l’entreprise Streamlabs.

OBS Studio
Streamlabs OBS

Comme on peut le voir on a très peu de changement sur l’aspect graphique et même sur le fond, tout est identique. Il n’y a qu’une surcouche afin d’ajouter des options tel que des scènes, des sons, l’accès direct au tchat et bien d’autres options dont la plupart sont devenu payante grâce un abonnement mensuel.

C’est donc comme cela que l’on peut voir les lacunes du logiciel libre, certes on partage des informations et on peut partir du projet ou prendre des éléments de celui-ci. Quand une entreprise s’approprie un projet libre, celui-ci a plus de mal à défendre son “bout de viande” que dans le cadre de deux copies non libre.(je vous mets l’article Wikipédia sur le logiciel libre)

Les ennuie entres ces deux, c’est que OBS n’as pas autorisé Streamlabs à utiliser leur nom pour ce logiciel (un peu copier, coller). Cela ne les a pas empêché de se servir du nom pour proposer leur logiciel ce qui prête à confusion, d’autant plus que le service client streamlabs et pas forcément réactifs ou pas aussi compétent ce qui amene OBS a recevoir des mails de Streamlabs. En suppléments, la plateforme à compliquer le désabonnement à son système de service supplémentaire selon certain témoignage.

Ils se sont mis encore plus dans la merde quand certaine entreprise ont remarqué que leurs sites ou autre a été intégralement copier, coller aussi.

Ils ont aussi récupéré les api utiliser pour streamdeck (le boitier de préfiguration d’assets et autres pour des lives) fourni par elgato afin d’en faire une application mobile.

Dernièrement, streamlabs c’est décider à enlever le nom OBS de leur logiciel en excusant auprès de OBS après 3-4 ans.

Pour conclure, on peut se dire que Streamlabs sont les opportunistes ultimes récupérer ce qu’ils peuvent afin de produire d’autre élément. Ici les victimes sont venues dénoncer sur les réseaux sociaux, mais pour le moment personnes n’a rien gagné à part la suppression du nom OBS. Dans un tribunal personne n’aurai pu gagner contre Streamlabs mis à part peut-être en déclarant le droit d’auteur dessus.
UVDesk votre système helpdesk open source

UVDesk est une solution complète afin de créer un site de ticket pour vos problèmes informatique comme son concurrent GLPI (si vous connaissez).

GLPI comme UVDesk est un logiciel libre de gestion des services informatiques et de gestion des services d’assistance. Cette solution libre est éditée en PHP.

Donc la page d’accueil de cette version est simple et facile à se retrouver afin d’accéder aux différentes catégories( à préciser que c’est la page admin sur chaque capture)

Ici nous avons le suivi de chaque employer et enregistrer afin de suivre leur performance.

Par la suite, l’accès à tous les tickets ouvert par les utilisateurs avec différentes catégories afin de retrouver les anciens ticket nouveau et assigner ceux présent.

Le dernier onglet et l’accès à la base de données l’on viendra stocker toutes les connaissances réunies de votre entreprise.

Une banque d’application est disponible sur leur site afin d’ajouter au vôtre et y compléter vos outils, certain payant, mais certain gratuit. Vous avez tout type de logiciel disponible afin de modifier et d’ajouter tous types d’équipements a votre support.

Vous pouvez directement sur le site tester le site en version demo préconçu afin de vous faire une idée et vous imaginer comment vous pourrez le développer.

ZeffyrMusic: de la musique sans abonnement

Bonjour, aujourd’hui je vais vous présenter un site qui propose de la musique gratuitement.

ZeffyrMusic est un site de musique qui reprend le catalogue YouTube. Pour faire simple, il reprend le catalogue YouTube music avec les vidéos YouTube et en suppléments celui ci ne propose pas de pub : il lit les vidéos et vous propose un petit lecteur de chanson et la playlist écouter. On pourrait tout aussi bien mettre YouTube avec un bloqueur de pub, je vous l’avouerai.

Mais le petit truc en plus c’est qu’elle propose des playlists préconçues pour écouter les chansons dans le vent. J’ai même l’impression qu’il reprend les playlists de YouTube music afin de récupérer les vidéos en lien avec les chansons.

en tout cas si vous souhaitez écouter de la musique gratuitement et sans inscription, ce site est celui qu’il vous faut.

Le seul détail négatif, c’est que certaine chanson ne retrouve pas leur version originale et sont soit remplacer par une vidéo random ou par une parodie ou une vidéo qui a le même nom ou encore certain ne sont pas présentes.(les dernières chansons de kamini ou les albums de stupeflip)

Pour défaite de famille ><

Si vous souhaitez vous inscrire, vous aurez accès à la création de playlist, retrouver les chansons que vous aimez ou une sélection pour vous.

Malheureusement rien ne remplacera les outils payants afin d’écouter de la musique sans pub, car il faut bien rémunérer les artistes.

Créer votre propre Doctissimo

Bonjour, aujourd’hui on va voir un site web qui va valoriser votre emploi du temps et votre calendrier en organisant votre temps libre .

ce site s’appelle calendly, c’est un site qui va lier vos différents comptes (professionnel ou personnel) afin de trouver et proposer vos créneaux libres sur les comptes que voue aurez mis en places .

Après avoir liées vos comptes, vous pourrez prendre un rendez-vous grâce à une interface web simple et assez proche de celle de doctissimo. Celui-ci vous proposera des horaires disponibles en croissant les horaires des deux (ou plus) calendrier, une fois votre rendez-vous pris, il vous ressortira un lien qui sera possible de partager afin que vos collègues et amis puissent l’ajouter aussi à leur calendrier.  La personne qui a pris le rendez-vous peut aussi demander son annulation directement via l’interface web (que vous ayez un mail ou non)
ce système s’adapte mieux aux utilisateurs professionnels ou semi-pro (^^) mais cela est accessible à tous.

Donc, il est possible d’intégrer ce système via widget sur un site web ou tout simplement rester sur l’interface web sans accros.

niveau sécurité, l’entreprise ne va pas récupérer les données amenées dans le logiciel afin de les vendre à de vils truands, aucune récolte de données n’est faites. Calendly n’assure pas la totale fiabilité de leur produit, si jamais une faille est découverte et exploiter, ils pourront nier toutes responsabilités.

le service calendly est gratuit pour une simple prise de rendez-vous avec envoi/partage de la date avec des amis. Vous pourrez tester 14 jours la version professionnelle : il vous coutera 8 €/mois par la suite ou vous aurez accès à un calendrier avancer qui permet de gérer les équipes. Pour finir la version premium, a 12 € par mois qui permet d’intégrer différentes réunions et qui est plus calé pour les grandes entreprises.

pour finir c’est un logiciel/site/addons qui est assez sympa dans des métiers avec des prises de rendez-vous, pouvoir le mettre en place sur un site web via un widget est un plus tout de même ce qui pourra permettre aux clients/utilisateurs de prendre rendez-vous simplement via le site vitrine.