Le Linuxien
WSL bien mieux dans windows 11

Bonjour, donc on va parler aujourd’hui de WSL avec la dernière version de Windows, qui semble bien mieux implanter et bien plus utile que ces débuts avec windows 10.

Sur Windows, j’avais déjà parlé de la mise en place de la machine virtuelle proposer par Windows et la manière d’afficher graphiquement les logiciels lancer dans cette machine virtuelle. Cela semblait assez compliqué et en plus pour l’avoir essayé cela ne fonctionner pas pour toutes les applications ou ne rendait pas très bien, car tout se lancer dans une fenêtre.

Pour cette image, je me rappelle avoir superposé plein de logiciel pour cacher l’interfaces de la fenêtre et les messages.

Microsoft tiens à améliorer ce système de virtualisation de Linux dans Windows et pour cela ils ont rendu un peu plus simple la possibilité d’installer ce sous système et de manière native lancer les applications Linux depuis le terminal et les avoir affiché sans mettre plus de logiciels tiers.

Il faut malgré tout installer dans les fonctionnalités le système hyper-v, la plateforme d’ordinateur virtuel et le sous système Windows pour Linux.

Après avoir redémarré votre ordinateur, vous irai dans le Windows store afin de récupérer :
le WSL et la machine Linux que vous souhaitez utiliser

Ensuite vous avez votre commande bash vous pourrez installer vos logiciels sur Linux et les lancer pour les voir apparaitre graphiquement sur votre bureau Windows.

Unraid, la virtualisation poussée

Bonjour, en me baladant dans mes flux RSS, j’ai vu passé une actualité au niveau de ce système et me suis donc demander ce que cela était, curieux, je suis allé me renseigner et j’ai appris que cette “marque” était un système d’exploitation d’hyperviseur (payant) mais qui simplifie utilisation d’un hyperviseur.

Grâce à son interface attrayante et son utilisation plus ou moins simple (je la trouve plus simple que d’autre) elle permet aux utilisateurs un peu avisé (il faut un minimum de connaissance en virtualisation ne serai-ce que pour suivre un tuto) de créer un serveur virtuel afin d’émuler plusieurs ordinateurs et mème permettre de créer un NAS (sans VM pour le coup).

Le petit atout supplémentaire que vous pourrez y ajoutez, c’est une carte graphique qui pourra être bien prise en compte et ajouter à votre VM afin de faire un peu de “Gaming”, il faut passer par parsec ou un autre logiciel de prise en main à distance afin de bien voir sa carte graphique.

L’OS vise vraiment un public de niche, car peu d’utilité à cela, les gens qui cherche de la virtualisation vont chercher un outil pro tel promox ou VMWare quant aux “Gameurs” qui souhaiteront avoir un ordinateur a géré à distance se tourneront plus sur stadia ou autre, mais pourquoi pas tester.

Au niveau du prix la licence est au prix de 50 € environs ou ils annoncent 6 appareils de stockage (je ne comprends pas vraiment à quoi ça correspond) et vous pourrez upgrader votre licence à 12 appareils pour 75 € et finalement être tranquille après avoir dépensé 110 €.